Nos techniques divinatoires

Les arts divinatoires présentent un éventail de techniques très large. Cela recouvre plusieurs domaines, de l’ésotérisme à des méthodes que l’on pourrait presque appeler scientifiques, ou du moins très cadrées.

L’inexplicable, c’est bien sûr la médiumnité pure par flash perceptif. Les perceptions peuvent être sensorielles ou conceptuelles (surgissant à l’état d’idées). On parle le plus des fameuses visions, mais il y a de nombreuses personnes qui ressentent des sons, des odeurs…

Ce don, cette capacité de Voyance que l’on pourrait qualifier de quasi-surnaturelle se rapproche de l’ésotérisme.

De l’autre côté, il existe des méthodologies divinatoires très précises. C’est le cas d’une certaine Astrologie, de la numérologie et de certains tirages de tarot.

L’espace entre les 2 représente des techniques divinatoire mixtes.

  • une médiumnité complétée par une technique
  • une technique interprétée avec une certaine liberté, à l’aide d’une certaine médiumnité


Comme de nombreuses voyantes, je pars d’un don sensoriel qui s’est affirmé dans mon enfance. C’est à la fois intriguant et assez difficile à porter. Ce n’est pas facile de gérer son adolescence avec cela. Comme beaucoup de collègues dans le même cas c’est pour 2 raisons que je me suis mise à étudier les tarots :

– préciser et confronter ce don à des techniques divinatoires connues
– c’était aussi une manière de minimiser mon don et son importance dans ma vie, à une période où l’on ne demande qu’à être le plus « normale » possible


Mina P.

Pour parler des techniques, nous développerons des pages dédiées. Les grandes familles sont les objets comme les cartes de tarot et les oracles, les runes, la boule de cristal, le pendule. Et de l’autre côté les système interprétatifs comme l’Astrologie ou la Numérologie.

Chaque voyant compose à sa sauce mais il est important de vous présenter les usages les plus répandus.